Livraison offerte à partir de 60€
Le site EPICOSM a fait peau neuve ! 🌱
Réduisons l'impact environnemental -15% dès 5 produits achetés 🌱

La dermite ou dermatite séborrhéique. Qu’est ce que c’est ? Comment lutter contre ?

Vous avez des plaques rouges, des desquamations importantes, principalement au niveau des ailes du nez, des sourcils, de la base du cuir chevelu, dans les cheveux, parfois cela vous gratte également ?

Dermite séborrhéique, ce nom barbare qui ne vous parle pas vraiment, correspond sans doute à ce que vous avez ! Alors on vous en dit plus et on vous explique comment soulager cette « maladie » de la peau ou dermatose.

 

Symptômes, signes caractéristiques d’une dermite séborrhéique (DS) :

Dermatose (maladie de la peau) inflammatoire chronique, caractérisée par des plaques rouges érythèmateuses et squameuses principalement au niveau :

  • du cuir chevelu,
  • des sourcils
  • des ailes du nez (sillons nasogéniens),
  • parfois derrière les oreilles, voire dans le conduit auditif.

Elle apparait ainsi sur des zones à forte densité de glandes sébacées, les zones atteintes sont rouges avec de larges squames jaunâtres, sèches ou grasses, avec parfois du prurit, des démangeaisons.

Cette dermatose est bénigne et non contagieuse, elle intervient par poussées récidivantes, de manière aléatoire, notamment suite à des périodes de fragilité émotionnelle, de stress, de surmenage. Elle serait accrue par temps froid, alors que soleil et vacances apaiseraient les crises.

Si elle n’est pas grave, elle est visible et peut ainsi affecter la qualité de vie, être gênante au quotidien.

Elle apparait le plus souvent chez les nourrissons pendant les 3 premiers mois de vie (on parle alors de croutes de lait) puis entre 25 et 60 ans. Les hommes y sont 5 à 6 fois plus sujets que les femmes. De même on l’observe plus fréquemment chez les personnes atteintes du VIH ou présentant certains troubles neurologiques.

Environ 2% des Français seraient atteints de dermite séborrhéique, c’est donc une dermatose commune et répandue.

Origines, causes :

Ses causes exactes restent peu claires, et malgré son nom, une sécrétion excessive de sébum ne semble pas entrer en jeu. En revanche, cette dermatose a bien lieu sur des zones avec sécrétion importante de sébum.

La levure Malassezia (champignon microscopique) semble y être associée. Cette levure fait partie de la flore cutanée normale, et se plait en particulier dans les follicules pileux riches en sébum. Elle est normalement inoffensive. Mais chez les personnes atteintes de DS, il a été montré qu’elle était en plus forte concentration et ce d’autant plus sur les zones touchées versus les zones saines. Elle deviendrait dans ce cas inflammatoire. Une autre hypothèse récente propose une réponse anormale de la personne atteinte à cette même levure, provoquant inflammation et desquamation.

 

Traitement de la Dermite Séborrhéique :

Différents traitements y sont associés du fait de la plurifactorialité de cette maladie et de ses causes pas encore clairement établies.

Aucun des traitements cependant ne sera curatif, cette dermatose étant chronique, de nouvelles crises surviendront de manière aléatoire, selon le stress, la période, etc. Il s’agit donc d’adapter les soins utilisés à cette problématique cutanée pour mieux la contrôler, sans jamais l’éradiquer, malheureusement.

Les traitements conseillés en pharmacie pour les cheveux :

  • Des shampoings anti-fongiques et crème anti-fongique en traitement d’attaque puis d’entretien (à base de kétoconazole par exemple),
  • Des shampoings kératolytiques,
  • Ou encore des shampoings au goudron, bien que cela ne donne pas envie comme ça !

Les traitements au niveau cutané en dermatologie sont :

  • des traitements anti-fongiques topiques, par exemple du kétaconazole en crème (on va combattre la trop forte présence de la levure malassezia)
  • des cortoicoïdes légers, attention, uniquement sur de courtes périodes d’utilisation du fait des effets indésirables des corticostéroides sur la peau (atrophie, folliculite, télangectiasie ou dilatation des vaisseaux sanguins fins, etc.)
  • la photothérapie ou traitement aux UV serait également efficace.

Routine Naturelle Dermite Séborrhéique EPICOSM Avant Apres

Après 4 jours d’utilisation des soins Epicosm, sur de la dermite séborrhéique 

 

Routine EPICOSM pour lutter contre la Dermite Séborrhéique :

Chez Epicosm, on vous propose une routine visage qui permet de soulager très rapidement et d’entretenir sur le long terme la peau pour limiter les récidives et les atténuer dès leur survenue.

  • Tout d’abord notre Oléo-Soin Nettoyant Démaquillant 100% d’origine naturelle certifié BIO Cosmos Organic qui va respecter votre peau fragilisée et par endroit désséchée. Chaque soir, il s’utilise pur en 1er démaquillage puis émulsionné avec de l’eau pour obtenir un lait de 2ème nettoyage. Pour messieurs, on peut ne l’utiliser qu’émulsionné sous forme de lait. Rinçage final à l’eau claire puis brumisateur pour éliminer calcaire et traces de métaux lourds de l’eau.
  • Ensuite, 2 fois par semaine, notre Masque Gommage Visage 100% d’origine naturel certifié Cosmos Natural, enrichi en bicarbonate de sodium et en oxyde de zinc. Ces 2 ingrédients sont des antibactériens ET des antifongiques … idéaux donc pour lutter contre cette Malassezia ! La base de beurre de karité, d’huiles de ricin, tournesol et sésame va protéger la peau de la « délipidation » et lui redonner souplesse et douceur.

A étaler en couche fine, idéalement placer ensuite son visage au dessus d’un bain de vapeur (casserole d’eau chaude, bol d’eau fumante) 2 minutes environ pour dilater les pores et dissoudre le bicarbonate de sodium. Son efficacité antifongique en sera démultipliée. Laisser poser 15 à 20 minutes maximum et rincer à l’eau.

  • Enfin, notre Oléo-Sérum Régulateur, à base d’huiles végétales séborégulatrices, notamment de noisette et de macadamia, enrichi en macérat de calendula apaisant. Matin et soir, il va relipider la peau, l’adoucir tout en régulant les éventuelles hyper-sécrétions de sébum. Son utilisation régulière associé à un masque gommage 1 fois par semaine minimum en dehors des crises permet d’éviter de nouvelles crises. Si, suite à un gros stress l’inflammation reprend, 2 Masque Gommage par semaine devraient régler le problème.

 

Les retours de nos client(e)s sont unanymes, c’est pourquoi nous vous conseillons cette routine 😊

 

* « Dermite séborrhéique : manifestations cliniques et prise en charge » – Menzinger S. -Revue Médicale Suisse ; Avr 2011.

* « Dermite séborrhéique » – MSDS Manuals – Troubles dermatologiques – Revue.

Plus d'articles :

Développé par